Candidature UNESCO

Une grande histoire
à partager...

soutiens

Soutenez
faites monter
le compteur !

UDERZO, Sandrine Bonnaire, Patrice Leconte...

Ils nous soutiennent déjà. Et vous ?
Ces personnalités et de nombreuses autres ont déjà apporté leur soutien à la candidature. 

En savoir +

2 000 ans et pas une ride

La candidature en images Arènes, Maison Carrée, jardins de la Fontaine... découvrez notre patrimoine d'exception

En savoir +
Urbanisme/Habitat...
 
Agenda
du : au :
Valider
Février 2017
Di Lu Ma Me Je Ve Sa
 
 
 
A+ A-

Diagnostic inondations

Protéger mon habitation : LA VILLE M’AIDE

Un Nîmois sur trois habite en zone inondable. Si c’est votre cas, la Ville propose un diagnostic gratuit de votre logement afin de vous aider à réduire sa vulnérabilité. C'est le dispositif Nîm’Alabri.

30 millions d’euros, sur les 102 millions que représente la totalité des actions du PAPI 2, sont affectés à la réduction de la vulnérabilité des habitations, bâtiments publics et entreprises situés sur les zones à risque.

Qui est concerné par Nim’Alabri ?
Tous les Nîmois et propriétaires d’un bien situé dans les zones considérées comme inondables par le Plan de Prévention du Risque Inondation (PPRI) adopté par le préfet : zones d’aléa très fort, fort ou modéré.

(-> Pour en savoir plus sur le PPRI, c'est ici).

En découlent plusieurs obligations pour tous les propriétaires en zone inondable : faire un diagnostic de leur habitation, et, si le diagnostic l’établit, réaliser des travaux de mise en sécurité.

Le dispositif Nîm’alabri ne concerne que les particuliers.

 

ETAPE 1 : savoir si son logement est en zone inondable

Pour cela, accédez ici à la cartographie de la ville

 

ETAPE 2 : si oui, un diagnostic doit être fait

Réalisé par un professionnel, il détermine la cote topographique des ouvertures et du plancher le plus bas qu’il compare au niveau de crue du 3 octobre 1988.

Pour vous permettre de réaliser gratuitement ce diagnostic, la Ville a créé le dispositif Nîm’ALABRI et engagé la société Mayane, spécialiste reconnu de la gestion des risques, pour une durée de 4 ans. Durant cette période, vous pouvez bénéficier de son expertise gracieusement.

Comment se déroule-t-il ?

Comment se déroule-t-il ?

En deux temps :

  • Lors d’une première visite d’une durée de 2 heures, des professionnels du bâtiment, de la prévention des risques hydrauliques et un géomètre estiment sur place la hauteur d’eau sur le plancher et la vulnérabilité du logement. En s’entretenant avec les principaux occupants, ils analysent leur connaissance du risque, afin d’adapter leurs conseils.
  • Lors d’une deuxième visite, le « coach inondation » remet le rapport du diagnostic au propriétaire. Il s’agit d’une description du risque encouru accompagnée d’une liste de mesures adaptées de sauvegarde structurelles et organisationnelles à mettre en oeuvre pour réduire la vulnérabilité des habitants et des biens.

Et la suite ?

Et la suite ?

Lorsque vous engagez des travaux, Nîm’ALABRI propose un accompagnement technique gratuit lors de la réalisation ainsi que le montage et le suivi des dossiers de demandes de financement faites auprès des partenaires du programme (Ville de Nîmes, État, Département, Nîmes Métropole). Selon la nature des travaux et votre niveau de risque, vous pouvez bénéficier d’un financement allant jusqu’à 80 % de subventions.

Si je ne le fais pas, que se passe-t-il ?

Si je ne le fais pas, que se passe-t-il ?

Si vous n’utilisez pas le dispositif Nîm’ALABRI, mis en place pour une durée de 4 ans, pour réaliser votre diagnostic, vous vous privez d’une grande partie des aides prévues au titre des travaux et des conseils personnalisés suite au diagnostic. D’autre part, le diagnostic étant obligatoire, il vous sera demandé si vous vendez votre bien. Enfin, l’assurance de votre habitation devient discutable, si vous ne vous conformez pas aux dispositions réglementaires (PPRI).

Quelles mesures pour réduire la vulnérabilité de mon logement ?

Nous suivre

Veuillez tourner votre tablette pour consulter le site confortablement.